Concours d’accès au cycle de la formation initiale de l’ENSA 2021- (50 Postes)

Main menu

Pages

Concours d’accès au cycle de la formation initiale de l’ENSA 2021- (50 Postes)

 Concours d’accès au cycle de la formation initiale de l’ENSA 2021- (50 Postes)






Concours d’accès au cycle de la formation initiale de l’Ecole Nationale Supérieure de l’Administration 2021- (50 Postes)





La formation initiale de l’ENSA a pour objectif de former de hauts cadres et de les préparer aux responsabilités et aux exigences de la haute fonction publique.


L’École a pour  ambition de former  une  nouvelle génération de « hauts fonctionnaires ». La réingénierie de  la formation doit viser à faire d’eux des fonctionnaires exemplaires  et engagés dans la vision de Sa Majesté Le Roi Mohammed VI Que Dieu Le Glorifie, des «managers publics efficaces», de véritables « vecteurs/accélérateurs» des reformes et « ambassadeurs des valeurs du service public».


L’accompagnement de cette dynamique exige une formation de grande qualité, dans une École d’application, portée par des ressources et des compétences adaptées et des services, méthodes et outils pédagogiques rénovés.




Le nouveau projet pédagogique est bâti autour de 6 principes directeurs :


1. Une offre de  formation a dominante  pratique, intégrant une approche pragmatique (simulations, méthodes des cas,…) se distinguant par sa richesse, son originalité et son réalisme.


2. Une formation en alternance entre les périodes d’enseignements pratiques  et les stages devant privilégier la mise en « situation de responsabilité » afin que les élèves en formation puissent disposer des compétences professionnelles, comportementales et humaines nécessaires.


3. Un contenu approfondi des cursus de formation : Dans le nouveau projet pédagogique, un accent particulier est accorde aux questions émergentes ou en évolution que sont le management public, l’évaluation des politiques publiques, la territorialité, le numérique, la gouvernance, les relations avec le citoyen et aussi l’ouverture sur le secteur prive et sur l’international, notamment les zones géographiques a forte influence sur le Maroc : l’Europe et l’Afrique.


4. Une formation intégrant les pédagogies en matière de valeurs du service public , d’éthique, de déontologie et d’engagement citoyen.


5. Un cadre d’apprentissage intégré dans « l’environnement de l’École ». Celui-ci est fortement implique dans la construction du projet pédagogique et dans l’encadrement de la formation (En collaboration étroite entre le comite scientifique, les enseignants, les experts, les hauts fonctionnaires de !’administration, les gestionnaires publics et prives, les institutions partenaires et la société civile et avec une coréalisation d’études et d’actions de recherche).


Le grand héritage dont l’institution est dépositaire lui offre légitimité, lucidité et continuité pour la com­préhension et l’appréhension des grands défis qui animent l’administration publique. L’École se doit, en conséquence et sans cesse, d’adapter son offre de formation pour viser l’excellence et renforcer son statut d’institution de référence.


Aussi, trois grandes vocations sont définies pour l’École :


-Spécialiser l’École dans la préparation des hauts cadres de conception et de direction, destinés à pouvoir les emplois de la haute fonction publique;


-Accélérer la dynamique de modernisation de l’administration publique, à travers la formation continue, le développement de nouvelles fonctions de perfectionnement et de recherche appliquée destinées à répondre aux vrais besoins de l’Administration ;


-Participer pleinement aux efforts de la diplomatie nationale en étant un véritable opérateur de la coopération administrative et au rayonnement, à l’international, du Maroc et de son «modèle».


Le plan d’action de l’École porte sur 5 piliers :


1- Alimenter la réflexion sur la modernisation de l’administration publique, par le biais de la recherche appliquée , l’offre d’expertise et de conseil;


2- Former des profils en capacité de porter cette modernisation, à travers une formation initiale de très haut niveau;


3- Accompagner les administrations et les collectivités territoriales dans la mise en place des réformes, par le biais d’une offre de formation continue adaptée;


4- Participer à la valorisation du savoir-faire marocain à l’étranger et à l’ouverture des administrations publiques sur les bonnes pratiques à l’international;


5- Apporter l’appui logistique et opérationnel nécessaire  au  recrutement  dans  la fonction publique, a travers l’organisation des différents concours d’Accès à la fonction publique.









Modalités d’organisation du concours :


Arrêté 3.196.16 du chef du gouvernement du 4 Dou Al Hija 1737 (6 septembre 2016) fixant les modalités d’organisation du concours d’accès au cycle de la formation initiale de l’Ecole Nationale Supérieure de l’Administration



Lien d'Inscription au Concours :  www.ensaadmin.ma









reactions

Commentaires